ils sont tous en rognent ▬ pv

 ::  :: ▬ oubliettes de poudlard Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 13 Aoû - 1:42

ILS SONT TOUS EN ROGNENT ♥
La journée scolaire était enfin finie, et c'était mieux ainsi. J'en avais assez de mes cours d'Histoire de la Magie Noire. J'aurais limite voulu être au temps des Maraudeurs. Poudlard était beaucoup mieux. Mais un seul nom traversa mon esprit à ce moment même : Lord Voldemort. Et si il était de retour ? Si une autre personne s'apprêtait vraiment à faire son apparition ? Se serait juste horrible. De toute manière on a pas besoin d'un nouveau vous-savez-qui. Les mangemorts règnent beaucoup trop comme ça. Autant Durmstrang n'est pas une belle école, mais Poudlard. N'en parlons même pas. La seule à qui j'ai le plus de respect. C'était BeauBâtons. Oh et puis après tout. Si il devait revenir, si je devais combattre. J‘étais prête. Pas la peine de me le demander. Non que je veuille faire ma Harry Potter version fille. Mais je n‘ai pas envie d‘être sous l‘emprise de ces foutus mangemorts. D‘autant plus que c‘est ma dernière année à Poudlard, alors j‘avais de quoi me faire peur. Oubliant alors ces pensées profondes je soupirais. Maxime me manquait et c'était trop horrible à supporter. Ne pas sentir ses paroles me réconforter me mettait pas un mal à l'aise comme pas possible. A vrai dire, c'était la seule personne dans tous mes proches à qui j'arrivais à parler. A me confier depuis que j'ai sus que j'avais tué mon propre père. Peu importe. Je voulais prendre une petit pause, le temps de tout remettre en ordre et qu'il n'y ai aucun soucis dans mes affaires ou dans le clan dans lequel j'appartenais. Celui que j'avais créer depuis sept ans. Et je ne vais pas vous dire je contraire. C'était très difficile de faire confiance à des étudiants. Tournant alors l'angle vers lequel je passais, je me dirigeais vers les Toilettes de Mimi Geignarde. C'était les seuls toilettes que j'aimais bien. Je ne pouvais pas supporter celui des filles et je n'avais pas le droit d'entrer dans celui des garçons. Et croyez moi. Je n'allais pas dire ; c'est malheureux. Soupirant à quelques reprises lorsque j'entendis les paroles de certaines personnes. Je dus me rendre à l'évidence. Les mangemorts n'avaient pas seulement trouver des partisans. Ils avaient également fait d'eux. Des idoles. Des héros. Pour certains élèves - dont j'avais envie d'éclater la cervelle comme une citrouille - ou même pour des adultes. Pensant alors à ma mère qui c'était battu pour me protéger mais que j'avais détesté. Cela me faisait mal au cœur de savoir à quel point j'étais une fille mauvaise et cruelle. Parfois même je me demandais si le ChoixPeau magique c'était pas tromper de maison en m'emmenant à Serdaigle. Prenant alors une grande bouffée d'air frais, j'arrivais enfin à destination. Et j'étais heureuse. Même quand je vis Evanna. Mon sourire cependant devant moins joyeux, mais après tout j'aimais passé du temps avec elle à faire des conneries ou simplement de parler de tout et rien. M'approchant alors d'air, je lui répliqua avec une voix normale. Miss Rosier. Que faites-vous ici ? fis-je tout en rigolant. J'aimais tant imiter notre professeur d'Art de la Magie Noire que c'était presque devenue une habitude pour moi. Remettant alors une de mes mèches rebelles derrière mon oreille. Je lui fis un bisou sur la joue pour lui dire bonjour. Cela faisait déjà deux jours que je ne l'avais pas vu. Pourtant nous étions du même clan. Et dans la même école. Le temps passe trop vite en même temps.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 13 Aoû - 14:02
C'était la fin de l'après-midi, je ne savais pourquoi mais je n'avais pas envie de retourner dans ma salle commune avec mes ami(e)s. J'avais envie d'un petit moment de solitude pour me retrouver avec moi-même,vraiment seul avec Moi-même et réfléchir. Tout à fait, j'ai dit réfléchir; il faut que vous compreniez que lorsque nous sommes dans ma situation, nous avons le droit d'être sans cesse en pleine réflexion. Je dis dans ma situation car je suis la fille de deux mangemorts,
d'une grande famille, riche et que, en ce moment même, au lieu d'être une membre de l'enclave, je suis un membre de la résistance. Cela est bizarre à dire mais par moment, j'ai peur, peur qu'une personne de la famille le découvre. Tout en réfléchissant, j'avançai dans l'optique d'aller me poser dans les toilettes de Mimi
Geignarde. Je n'aimais pas les toilettes de filles, trop fréquentées ni celle des garçons puisqu'évidemment, cela était interdit ! Alors que je continuai à marcher,je continua mes pensées secrète, comment mon père réagirait il ? Et si il réussissait à me culpabiliser et à me ramener dans son camp ? Nooon ! je ne le laisserai jamais faire ça. Je suppose que vous pensez que je déteste mes parents ? Non, je ne les déteste pas, j'ai beau essayé, je n'y'arrive pas. Je pense juste, que leur choix sont mauvais mais cela ne m'empêche pas de les aimer. Cependant, parfois, je me dis qu'ils auraient mieux fait de ne pas me faire. En fait, je n'aurais peut être jamais du voir le jour, cela aurait surement était mieux pour tout le monde. Lorsque
pensées m'avait traversé l'esprit, je pénétrai dans les toilettes de Mimi Geignarde et je m'assis alors contre un lavabo, Stylo et Journal à la main. Au moment où j'allais ouvrir mon journal intime pour y écrire mes idées noires, j'entendis la porte s'ouvrir et je vis Xavière, une amie de clan et de fou rire. Je voulais sourire mais au
début, je n'arrivais pas à afficher ce sourire. Quand elle s'approcha plus, je tenta un sourire et celle ci, me le rendit vivement.Miss Rosier. Que faites-vous ici ?dit alors Xavière en rigolant. En la voyant légèrement rire, je devins un peu plus joyeuse et me mis à sourire un peu plus franchement. Elle s'approcha de moi et me fis un bisou sur la joue pour me saluer.Mlle Mandison, Et bien, je vais très bien ! & toi, donc ?, lui répondis-je gentiment en essayant de paraitre le plus crédible possible.Je venais de lui dire que j'allai bien alors que ce n'était pas le cas du tout, je n'allais pas bien ! Cependant, je ne voulais pas embêter mon amie avec cela alors j'avais préféré faire comme ci de rien n'était, et je m'efforçai de paraitre extrêmement joyeuse mais cela n'était pas vraiment concluant. J'espérais, que mon amie allait bien et j'attendis une réponse de celle ci car malgré tout, je sentais qu'elle n'était pas tranquille. Après tout, aujourd'hui, qui était tranquille ?
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 13 Aoû - 18:41

ILS SONT TOUS EN ROGNENT ♥
Mimi Geignarde n'avait pas l'air d'aimer la visite d'Evanna car je ne la vis pas. Habituellement, j'aimais enchainé des discussions avec elle. Pourquoi elle ne venait pas ? Dans tous les cas, j'étais un peu mal à l'aise de ne pas pouvoir la voir. Dommage. Soupirant un petit moment, je gardais toujours mon sourire même si c'était assez difficile vu que la jeune Serpentarde n'avait pas l'air aussi joyeuse que je l'aurais voulu. Mais je ne souhaitais pas lui en demander plus. Après tout, à quoi bon. Chacune sa merde. Si elle avait besoin de moi elle le dirait. Me raclant un petit moment la gorge, je me dirigeais vers le lavabo sur lequel elle avait posé ses mains quelques minutes plus tard. Je l'écoutais alors, un grand sourire aux lèvres en essayant de chercher Mimi du coin de l'œil. Mlle Mandison, Et bien, je vais très bien ! & toi, donc ? un sourire aux lèvres, je lui répondis simplement en essayant d'être optimiste. J'aimerais te dire que je pète la forme mais ce serait te mentir. Reprenant alors mon souffle j'observais les alentours. Il y avait toujours personne et heureusement. Après tout ce n'était pas les toilettes que les étudiants de Poudlard prenaient. C'était pour cette raison que j'y allée toujours. A parler avec Mimi. A faire pipi ici. De temps en temps même quand je n'avais pas le temps d'aller à la bibliothèque je faisais mes devoirs ici. C'était un peu mon petit coin magique. Ça me faisait tellement bizarre. Allant alors vers un endroit où j'allais souvent je continuais de regarder mon amie et lui fis. Alors ? Quoi de neuf chez toi ? Je ne savais pas quoi dire. Car habituellement ce n'était pas moi qui faisait les discussions. Alors, c'était assez compliquer. Un petit soupire et j'écoutais et attendais la réponse d'Evanna.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 13 Aoû - 19:53
La Serdaigle regardait autour d'elle pendant que je lui parlais mais avait tout de meme l'air attentive puisqu'elle me répondit quelques minutes après. J'aimerais te dire que je pète la forme mais ce serait te mentir , dit alors mon amis avec un petit sourire au coin des lèvres. Je continuai de l'observer et je constatai, qu'elle ne cessa de regarder les alentours. Avait-elle un secret à me dire ? Avait-elle peur qu'on nous voit ensemble ? Cela n'était pas possible, sinon, elle n'aurait jamais passé de temps avec moi. Au moment où j'allai prendre la parole pour le lui demander, la jeune fille me regarda de nouveau et me coupa. Alors ? Quoi de neuf chez toi ? Dit elle gentiment. Apparemment Xavière n'avait pas beaucoup de discutions aujourd'hui. Enfin, il est vrai qu'elle en avait rarement, généralement, c'était nous qui parlions, je veux dire, moi et ses autres amis ... Cette question, avait chez moi, automatiquement eu un double sens alors comment devais je répondre ? Parlait t'elle de mon espionnage ? Car oui, elle sait que je suis espionne pour les Résistants puisqu'elle est la chef du clan ! Ou peut-être parlais t'elle tout simplement de ma vie en général ! Le problème d'être espion, c'est ça ! Lorsque votre chef de clan vous parle en dehors des rendez vous qu'il vous donne, vous vous demandez toujours si, quand il vous dit "comment vas-tu" ou encore "quoi de neuf", il attend de vous une réponse en tant que personne ou en tant que membre de clan. Je me décidai donc après quelques minutes de réflexion, qu'il valait mieux que je lui réponde par rapport à ma vie et c'est ce que je fis. Bien, Ça va plutôt bien la vie ! Je bosse beaucoup pour réussir mes examens et à vrai dire, je suis crevé, mais bon, on l'est tous, non ? Sinon, bien, en ce moment, lorsque je fais mes rondes, de nombreux points disparaissent. Dis-je en rigolant légèrement. Je me remis en réflexion, pour savoir si je lui avait tout dit et à vrai dire, ma vie était tellement dénuée d'intérêt en ce moment en dehors de tous ce qui concerne les clans, que je n'avais pas grande chose à raconter. Alors je regardai mon amie et reprit : Et toi, que racontes tu ? Elle t'énerve toujours autant la Mini-Préfète ... euh ... Lullaby ? dis-je avec un sourire qui voulait tout dire. Rien que d'avoir prononcé son nom gâchait encore plus ma journée et a cette pensée, je me mis à rire discrètement. Cette fille m'énervait au plus haut point même si pour les "affaires", je faisais la fille qui l'apprécie. Je pense que si la jeune fille est aussi chiante envers Xavière qu'elle est envers moi, La Serdy ne doit pas rire tous les jours ... Je regardai mon amie avec un sourire pleins de compassion car je me doutais légèrement de sa réponse alors je voulais lui montrer que je comprenais, que cette gamine était une plaie ! ^^


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 1 Sep - 3:27
Archivé pour cause de suppression d'un des personnages :)
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Ils sont tous pareils... -Libre~
» MI1 ► les mecs ils sont tous nuls, les mecs, les mecs, les mecs ils sont tous nuls.
» On dit que les adolescents sont tous pareils. Pourtant, je ne crois pas être comme toi. | Héloïse Aragon |
» Les mailles brunies du Rohan - problème de traduction
» Definitivement ils sont tous " d-kontwole" par ce

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
« n o x a v i s» ::  :: ▬ oubliettes de poudlard-
Sauter vers: